Vous êtes ici : Accueil > Noailles - Présentation du Village

Formulaire de recherche

Noailles - Présentation du Village

Superficie : 1257 ha

Population : 840 habitants

                          Situation géographique : Dans le bas-pays corrézien, au sud du bassin de Brive, au nord du Causse de Martel. Le passage de l’A20, mais surtout la présence de l’échangeur donne un accès direct à Brive (8 kms).
                     La commune de Noailles est membre de la Communauté d’Agglomération de Brive  forte de 16 communes, avec Brive, Malemort, Allassac, Varetz, Saint-Viance, Sainte-Féréole, La Chapelle aux Brocs, Dampniat, Turenne, Cosnac, Cublac, Mansac, Venarsal, Ussac et Voutezac, représentant 80.000 habitants environ.

Géologie

             Noailles repose sur un socle de roches sédimentaires à la jonction entre le bassin détritique de Brive et les formations sédimentaires du bassin aquitain. La limite entre ces deux ensembles de roche est marquée par la faille de Meyssac orientée est-ouest.
              
                  Ces roches sédimentaires très sensibles à l’érosion, notamment à l’eau, explique le relief érodé, vallonné et les caractéristiques de type karstique du sud de la commune (abîme de la Fage, Perte de la Couze)



Noailles et ses environs

                    A 5 km, le village de Chasteaux, plan d’eau, baignade, base nautique, pêche, camping, bungalows, site de la montagne pelée (faune et flore remarquables)
 
                 A 8 km, village de Turenne avec la tour de César du XIIIème siècle, de nombreuses demeures des XVIème, XVIIème et XVIIIème siècle.
     
                  Au sortir de l’A20 (sortie n°52), sur les chemins de Collonges-la-Rouge, un des plus beaux villages de France, Meyssac et ses quartiers anciens, Curemonte, le vignoble de Branceilles, Turenne, Noailles propose à ses visiteurs une agréable promenade dans son histoire.


L'activité agricole

  •  Situation générale
            L'agriculture est aujourd'hui une activité économique importante et a marqué de son empreinte le paysage local. D'une superficie totale de 1257 hectares, la commune possédait au recensement agricole de 2000, une Superficie Agricole Utilisée (SAU) de 303 hectares pour 7 agriculteurs. En 2009, la SAU est de  388 hectares pour 5 exploitations ayant leur siège sur la commune. Un agriculteur exploite un atelier de gavage de canards (1500 têtes).
  • Caractéristiques de la production végétale
Entre 2005 et aujourd’hui, on observe une régression des surfaces en culture de l’ordre de 13%  ainsi qu’une baisse des surfaces en vignes et vergers (27 %). Les surfaces en prairie ont passé de 215 à 250 ha. Par ailleurs, la commune bénéficie de l’Appellation d’Origine Protégée "Noix du Périgord". De plus, la commune est concernée par le projet de Pôle d’Excellence Rurale de la Truffe qui concerne 47 communes du sud et sud-ouest de la Corrèze
  • Caractéristiques de la production animale
La production animale dominante sur la commune est l’élevage bovin viande, axé sur le broutard et le veau élevé sous la mère,    
 
 

Publié le Jeudi 17 Janvier 2013 à 17:05:42

Retour à la liste

Informations

Service Public

Météo